Transactions

MintChip Transaction Diagram

Expéditeur et destinataire

Une transaction Cybermonnaie fait appel à deux puces Cybermonnaie, celle de l'expéditeur et celle du destinataire. L'expéditeur doit être informé du code d'identification du destinataire, d'où la demande de transfert.

Demande de transfert (option)

Le message du destinataire, qui est envoyé à la puce Cybermonnaie de l'expéditeur pour lui demander de faire un paiement de valeur, contient le code d'identification de la puce Cybermonnaie du destinataire, le montant à verser et le code de devise. Il peut aussi contenir une description verbale (sous forme de commentaire), un URL précisant où le paiement (le transfert de valeur) doit être envoyé et un numéro unique à des fins d'identification. Il s'agit d'un numéro aléatoire généré par le destinataire, avec une entropie suffisante pour qu'il ne soit jamais généré deux fois pour le même montant à l'intention du même destinataire. Ce dernier insère le numéro dans le corps de la demande de transfert, et l'expéditeur reprend le même numéro dans son propre message de paiement. Si le numéro d'identification n'est pas précisé dans la demande de transfert, la puce de l'expéditeur en générera un.

Une demande Cybermonnaie peut être transmise de diverses façons, dont appel téléphonique, code de dons, code QR imprimé, message spécial.

Valeur Cybermonnaie

Sur réception de la demande, la puce de l'expéditeur crée un message de paiement représentant une valeur monétaire en transit. Ce message précise le montant demandé et peut être utilisé uniquement par la puce du destinataire, identifiée par le code qui lui est propre. Le message de paiement est signé numériquement, ce qui le protège contre toute altération. Une fois le message de paiement créé par la puce de l'expéditeur, le solde de ce dernier est réduit du montant correspondant. La transaction est irrévocable. L'expéditeur ne peut plus l'interrompre ni l'annuler une fois que le message de paiement a été créé. Quand la puce du destinataire reçoit le message de paiement, elle vérifie la validité du message à l'aide de la signature numérique et du certificat public de l'expéditeur, qui est intégré dans le message. Elle vérifie également que le message de paiement n'est pas un double, en se fondant sur le numéro d'identification. Si le message de paiement est valide, le solde du destinataire est augmenté du montant précisé dans le message.